Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Marie-Claude & Mario
  • Marie-Claude & Mario
  • : Profitons au maximum même de choses simples qui s'offrent à nous !
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Texte libre

 Inscrivez vous dans ma Newsletter, pour recevoir mes nouveaux articles.

mettez votre adresse 

 

 

dans la "Newsletter" ci-dessus, puis OK

 

Archives

26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 13:11

Réveil le 10 octobre - 6 h 30. Les valises étaient prêtes, juste encore à complêter les trousses de toilettes.
6 h 45 nos amis Orseb, ponctuels comme à l'habitude, nous ont conduit à Europairport Bâle/Mulhouse. 


L'enregistrement à 7 h 45 s'est effectué à une borne avec l'aide d'une hôtesse qui me suggèra pour les prochains voyages d'effectuer l'enregistrement à domicile via internet. (meilleur choix de siège)
Après un retard de 50 mn Mulhouse-Paris (fokker 70) nous sommes arrivés sur le nouveau terminal 2G spécialement concu pour les vols (EST), nous avions tout de même largement le temps de rejoindre le terminal 2E.
Envol à l'heure prévue 15 h 55  (boeing 777 200R)

C'est la première fois que nous avons effectué un vol long courrier tous les deux.
Les prestations et le confort Air France est tout à fait remarquable (ne connaissant que les charters!!!!)
A peine décollé, voilà que nous avions déjà droit à un apéritif. Champagne pour Madame s'imposait et Monsieur s'est fait plaisir avec un whisky coca.

Le choix de menu a été pour nous une découverte, boissons chaudes, froides, alcoolisées ou non faisait parti de cette restauration.




En ce qui concerne la distraction, on avait de quoi faire : plusieurs films en vidéo, de la musique, des jeux, des séries TV, des chaînes d'informations. Tout au long du parcours on pouvait également suivre notre vol, en visualisant la vitesse, l'altitude, la distance parcourue, la progession ainsi que la position de l'avion sur les écrans citués sur le dossier du siège avant.
(exemple : à Fort Smith (Arkansas) on était à 11582 d'altitude et on avait une vitesse de 937 km/h. , -53° extérieur).

Arrivé à Los Angeles le 10 octobre (décallage 9 h) à 18 h 30.
Alors que l'attérissage fut  sans encombre, le passage des autorités était  un peu folklorique car pour Mario l'ordinateur n'a pas accepté ses empreintes digitales du coup l'officier (femme) après avoir agrafer une souche de retour verte à notre passeport, nous fit signe de partir.
Après la récupération des bagages, nous avions repéré le guide qui nous a conduit avec la navette à l'hôtel Hacienda.
 





Partager cet article

Repost 0
Published by makilot - dans Vacances
commenter cet article

commentaires

Articles Récents